ABAP – Bonnes pratiques – Exactitude et qualité

Bonjour à tous,

La plupart des entreprises qui développent des logiciels professionnels ont des standards, des normes produits qui doivent être respectés. Ces standards et ces normes définissent ce que l’on entend par exactitude et qualité d’un programme. SAP contient beaucoup de telles normes, avec lesquels les départements informatiques doivent composer.
Les standards produits actuels les plus importants sont listés ci-dessous :

  • Accessibilité : dans l’environnement des technologies de l’information, le terme accessibilité réfère à l’exigence que quiconque, incluant et surtout les personnes handicapées, puisse accéder et utiliser les produits informatiques. Pour créer des logiciels ou des sites web accessibles à tous les utilisateurs, ils doivent être conçus de façon à pouvoir être utilisés même si l’utilisateur a un handicap (visuel par exemple) et doivent être compatibles avec des lecteurs d’écran (par exemple).
  • Documentation : un standard de documentation définit quels documents doivent être livrés au client avec le produit et assure que la documentation fournie est cohérente, correcte et à jour dans tous les domaines du produit.
  • Exactitude fonctionnelle : elle est généralement vue comme la qualité la plus importante. Un logiciel qui n’est pas correct fonctionnellement n’est pas utilisable. Un standard pour l’exactitude fonctionnelle exige que le logiciel ne comporte aucune erreur et définit la stabilité des interfaces et du comportement du programme lors des mises à jour. Pour atteindre ces buts, des tests complets du logiciel peuvent être systématisés.
  • Globalisation : si le logiciel est utilisé à l’échelle mondiale, un standard de globalisation est souvent nécessaire. Il couvre les aspects de l’internationalisation et de localisation :
    1. internationalisation : elle comprend les aspects de globalisation comme la compatibilité Unicode, le traitement des textes, l’affichage écran, l’impression, l’échange de données, les fuseaux horaires, la traductabilité, etc. Cela met en place les prérequis techniques pour la localisation. La traduction des interfaces utilisateurs et des autres textes est aussi, bien sûr, un aspect important de l’internationalisation ;
    2. localisation : elle est nécessaire si le logiciel doit être adapté localement (spécificités de pays), comme pour des exigences légales ou des procédures métiers particulières.
  • Performance : même si un programme est fonctionnellement correct, il est de peu d’utilité pour l’utilisateur s’il ne s’exécute pas en un temps raisonnable. Un standard de performance s’assure que cet aspect n’est pas négligé. Il peut inclure, par exemple, des règles pour des accès efficaces à la base de données.
  • Sécurité : lorsque la sécurité est critique pour un logiciel (ce qui est souvent le cas), un standard de sécurité explicite les aspects sécuritaires du produit, en relevant tous les trous de sécurité potentiels ou les exigences légales, par exemple, et contient également des instructions pour remplir les objectifs de sécurité.
  • Utilisabilité : l’utilisabilité réfère à l’adaptation de l’interface utilisateur aux exigences d’un utilisateur final humain et à ses tâches. Un standard d’utilisabilité doit s’assurer que l’utilisateur final peut accomplir ses tâches efficacement et correctement. Les aspects clés de l’utilisabilité incluent la cohérence des interfaces utilisateurs, la facilité d’utilisation, l’intuitivité, l’adaptabilité, la tolérance aux erreurs, etc.

Bien que ces standards soient, en partie, des exigences légales, ils émergent essentiellement du besoin fondamental de garantir l’exactitude et la qualité du logiciel livré au client. Les bonnes pratiques de développement sont très importantes dans cet objectif. Elles supportent ou assurent la compatible avec ces standards, entraînant des programmes corrects et de haute qualité.

Cependant, comme toutes les normes ne peuvent être couvertes par des bonnes pratiques de développement, par exemple des règles de performance ou de sécurité, SAP a défini la règle suivante.

Règle de base…
Se conformer, ou vérifier la conformité avec les normes produit existantes.
Adhérer aux standards produit qui existent dans l’entreprise, et s’assurer de l’exactitude et la qualité des programmes en les testant durant et à la fin de la phase de développement avec les outils de tests à disposition.

Détails…
Il est évident qu’il faut se conformer aux standards produit, point. Cependant, il est souvent oublié que les outils statiques et dynamiques disponible dans l’environnement ABAP peuvent fournir une aide inestimable pour la conformité avec les standards produit importants, en particulier les normes pour une exactitude fonctionnelle et pour la performance. De fait, en tant que partie des règles de base,
SAP recommande d’utiliser tous les outils disponibles pour assurer l’exactitude et la qualité des programmes ABAP.

  • exécuter le contrôle étendu de programmes (transaction SLIN) de façon régulière et corriger tous les messages ;
  • utiliser le Code Inspector (transasction SCI) régulièrement et corriger tous les messages ;
  • contrôler l’utilisabilité et l’accessibilités des éléments d’interface en utilisant les outils appropriés (intégrés dans les outils du Workbench et dans l’ABAP Test Cockpit);
  • Couvrir l’ensemble des fonctionnalités par les tests unitaires en utilisant des modules de test avec ABAP Unit ;
  • Contrôler la consommation mémoire des programmes en utilisant l’ABAP Memory Inspector (transaction S_MEMORY_INSPECTOR) ;
  • Contrôler le comportement lors de l’exécution et la performance en utilisant l’ABAP Runtime Analysis Tool (transaction SAT) ;
  • Contrôler la couverture des tests en utilisant le Coverage Analyser (transaction SCOV) ;
  • Documenter les programmes et services par tous les moyens disponibles : en commençant par les commentaires, cela va de la simple documentation des éléments de données pour des aides à la recherche contextuelles à la documentation des classes et méthodes pour les API, ou à l’explication des concepts et des tutoriaux dans d’autres référentiels tel que le SAP Knowledge Warehouse, ou sur internet, par exemple sur le SDN.

Note…
En cas de doute, les normes produit doivent toujours avoir la priorité sur les bonnes pratiques et recommandations de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *