SAP TechEd 2012 – Madrid

ABAP in Eclipse
ABAP in Eclipse

Bonjour à tous,

La semaine dernière (soit du 13 au 16 novembre 2012) se tenaient à Madrid les SAP TechEd. Il s’agit d’une série de conférences, sessions de question-réponses, forums de discussions et ateliers pratiques sur diverses technologies du monde SAP. J’ai eu la chance d’y participer et je me propose de faire un petit compte-rendu/bilan de ces quelques jours madrilènes.


Logistique

Sur l’organisation en elle-même, SAP a vraiment bien organisé les choses. Un système de navettes gratuites permettaient de faire les trajets entre l’aéroport et les hôtels, entre ceux-ci et le centre de conférence (aller et retour bien sûr), ainsi que le retour vers l’aéroport le dernier jour. Et ce même le mercredi, grande journée de grève générale en Espagne.
Sur place, du wifi partout ou presque et des prises accessibles pour charger tablettes, téléphones ou PC ; à manger et à boire à volonté toute la journée, une grande salle à manger pour des vrais plats chauds ; des ordinateurs en libre service pour consulter son agenda des sessions ou simplement ses mails ou toute autre navigation ; une clé USB avec l’ensemble des présentations en PDF ; une application Android (et sûrement Apple) pour gérer son agenda… Tout est pensé pour que l’on se préoccupe uniquement des sessions auxquelles on souhaite assister.

Contenu

Du bon et du moins bon, et surtout, de tout ! Trois jours et demi, c’est beaucoup. Sauf à réellement s’intéresser à tout, il est difficile de ne pas trouver parfois le temps long.
Les différentes sessions étaient divisées en catégories : Gestion du cycle de vie logiciel, Plateformes analytiques, Développements spécifiques, Gestion des données entreprises, le Mobile, Gestion des processus et leur intégration, portail et collaboration, Gestion de la sécurité, de l’identité et single sign-on et Base de données et technologie.
Grosso modo, les maîtres-mots de cette semaine ont été : Hana, le mobile, Hana, le cloud, Hana, Eclipse et Hana.
Pour ceux qui ne le savent pas encore, Hana est, pour simplifier, une base de données stockées dans la RAM, qui a donc pour principale caractéristique d’être extrêmement rapide. C’est effectivement assez bluffant et on sentait bien que SAP en était très fier…

Pour ma part, j’étais principalement intéressé par le développement ABAP via Eclipse, découvrir ce qu’est HANA et quelques sujets un peu à la marge. Voici la liste des sessions auxquelles j’ai assisté :

  • ABAP Today and Tomorrow : une demi heure qui aurait pu être intéressante, mais je suis arrivé un peu trop tard à la session (c’est-à-dire 15 minutes en avance…) et du coup je n’ai pas pu avoir une bonne place, ce qui fait que je n’ai presque rien entendu. Mais le reste de la semaine m’a permis de combler cela.
  • ABAP Development Tools in Eclipse : une session d’une heure de questions-réponses. Je n’avais personnellement pas de question concrête, mais je voulais juste voir ce qu’il était possible de faire avec Eclipse. C’était présenté notamment par Christian Georgi qui semble réellement geek et passionné par son sujet. Vraiment intéressant donc. Mais je n’en dis pas plus car…
  • Modern ABAP with ABAP Development Tools for Eclipse : il s’agit d’une session de 4h de pratique sur ordinateur. Présentée une fois encore par Christian Georgi (entre autres). Réellement intéressant là aussi et manipuler Eclipse m’a tout simplement donné envie de pouvoir le faire au quotidien (la seule contrainte étant de mettre à jour NetWeaver…). Désormais avec Eclipse, il est possible de développer, de débuguer, d’exécuter des tests unitaires, de vérifier la couverture de ces tests… On dispose également de la complétion, de la coloration syntaxique, du contrôle de syntaxe, d’outils de corrections du code, d’outils de refactoring. Comme l’a dit un collègue, l’ABAP devient un vrai langage de programmation !
  • Cloud Integration : l’une des sessions les moins intéressantes car le système n’a pas fonctionné et je n’ai donc pas pu voir de démonstration de cette intégration du cloud dans SAP. Dommage.
  • Integration SAP HANA into Your Landscape : une conférence d’une heure sur HANA donc. Moi qui ne connaissais pas réellement à ce moment-là, cela m’a permis de découvrir HANA. Je retiendrai ce que j’ai déjà écrit plus haut et qui est une transcription quasi mot pour mot du présentateur : « HANA est juste une base de donnée ».
  • ABAP Test and Troubleshooting Tools – Including New ABAP Test Cockpit : encore 4h de pratique. Il y a quelques mois je découvrais les tests unitaires, et les tests unitaires dans SAP. Ainsi que l’existence d’une transaction d’outils de tests qui n’était pas accessible (quand bien même l’aide en ligne conseillait de l’utiliser…). Et désormais, cette transaction est accessible à tous. Et les possibilités sont vraiment intéressantes. Tests unitaires rédigés en ABAP directement dans le code productif, exécution des tests automatisés, gestion des résultats des tests avec un cockpit permettant d’affecter les corrections à un utilisateur, gestion de la couverture de tests… Tout ce qu’il faut pour produire du code de qualité. Seul reproche : la présentation n’a selon moi pas insisté suffisamment sur l’utilité des tests unitaires et n’a fait que mentionner l’approche TDD (Test-driven development). Une deuxième partie de cette session s’est focalisée sur les nouvelles fonctionnalités du debugueur et… ça déchire tout ! Possibilité de filtrer les éléments débugués par package, par nom, etc. Possibilités d’ajouter des scripts pour filtrer encore plus les instructions sur lesquelles s’arrêter, ou tracer l’exécution. Possibilité d’exécuter une trace SQL à la volée directement dans le débugueur... Vraiment performant.
  • Practicing Empathy in Design Thinking : une demi heure intéressante pour introduire le sujet, mais malheureusement trop courte à mon goût. Loin d’être technique, il s’agissait de présenter un processus de conception très orienté utilisateur.
  • The Future of the Good Old ABAP Developer : cette session m’a laissé un goût amer. Présentée comme réflexion autour de l’avenir professionnel des « anciens » développeurs ABAP (dont je ne fais pas encore partie), le présentateur est arrivé et s’est contenté de passer le micro à l’assistance, sans jamais alimenter la réflexion. Petite déception pour le coup. Je suis parti avant la fin.
  • The magic of scrum : cela faisait un moment que j’entendais parler des méthodes de développement Agiles dont Scrum fait partie. Cette session était pour moi l’occasion de découvrir cette méthode au sein de projets SAP, qui sont très différents des projets Web pour lesquelles les méthodes Agiles me semblent particulièrement bien adaptée. La conclusion en a été qu’il est très possible d’utiliser Scrum pour un projet SAP, à condition de l’adapter quelque peu. En précisant pour que se lancer, l’idéal est d’être accompagné par un coach expérimenté.
  • Highlights and Latest Features of Web Dynpro for ABAP : une session de 2h de pratique sur les nouvelles possibilités dans la développement des Web Dynpros. Au programme le copier-coller de données excel vers un formulaire Web Dynpro, très impressionnant. Et aussi le drag-n-drop, qui permet de nouvelles interfaces. Mais aussi la possibilité de créer un conteneur pour… tout et n’importe quoi (de l’HTML pur, du Javascript, l’utilisation de scripts issus d’autres librairies, etc.).
  • Developing Applications with HTML5 Toolkit and SAP NetWeaver Gateway : cette dernière session de la semaine, encore une fois 2h de pratique, présentait un framework de développement Web réalisés par SAP sous forme de module Eclipse, sur le modèle MVC. Plutôt intéressant, il permet notamment de créer des interfaces Web dont le look and feel est constant par rapport à celui des pages standards SAP. Grâce à ces librairies SAP, les interfaces sont portables sur tout appareil (PC, tablette, téléphone) sans avoir à recoder différentes versions (juste le CSS éventuellement).

Conclusion

C’est une semaine de conférence à l’américaine à laquelle j’ai assisté. Avec de gros moyens, principalement en terme de logistique et d’organisation. La qualité des contenus était variable et dépendait majoritairement de la faculté des présentateurs à passionner l’auditoire. Pour un développeur pur comme moi, ce fut un plaisir de manipuler des outils que j’espère pouvoir utiliser très rapidement dans mon travail quotidien.
Il y a près de huit ans, je sortais de mon école de développement web et j’intégrais Accenture Technology Solutions pour travailler sur SAP. Je ne connaissais pas du tout. J’ai découvert l’ABAP, avec sa syntaxe bizarre, ses points en fin de ligne, et aucune accolade ! Cela m’a rebuté. Et au fil des années, j’ai appris à faire avec puis j’ai compris sa puissance pour la manipulation des données. Et aujourd’hui, après ces TechEd, je me surprends à être pressé de pouvoir enfin jouer avec l’ABAP tout en codant de la meilleure façon possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *